samedi, mars 08, 2008

French Diplomacy for Beginners

Interview de Nicolas Sarkozy sur la chaîne de télévision Colombienne RCN mercredi dernier. Best of. "Les FARC sont sur une liste d'organisations terroristes. Les FARC doivent savoir si elles veulent sortir de la liste ou y rester (...) Si elles libèrent Ingrid Betancourt, peut-être une partie du monde regardera-t-elle les FARC d'une façon un peu différente (…) Manuel Marulanda doit savoir choisir le bon ou le mauvais chemin et le monde entier le regarde". "… si Ingrid Betancourt n'est pas libérée dans un cadre humanitaire, les FARC ne sortiront jamais de la liste [des organisations terroristes], car, je le répète, cela signifierait un assassinat de sang-froid…". Des propos honteux. Je me demande si les milliers d’autres assassinats ne signifient rien pour Sarkozy. Je me demande si la vie de Aïda Duvaltier otage franco-colombienne enlevée en 2001 à l'âge de 67 ans et exécutée en 2006 avait moins de valeur que la vie d’Ingrid. Je me demande si un otage à plus de valeur qu’un autre. Je me demande bien comment Sarkozy veut que nous percevions une organisation terroriste de plus de 15000 guérilleros et qui compte des milliers de morts en son actif, des centaines d’attentats, plus de 1600 otages dont 45 ont été sauvagement assassinés. Je me demande bien comment Sarkozy peut oublier le massacre de Bojaya en 2002 perpétré par les FARC. 119 civils dont 45 enfants assassinés dans une église pour la petite histoire. Sarkozy insulte la mémoire de tous ceux qui sont tombés, partout dans le monde, victimes du terrorisme. Après l'épisode Libyen, Sarkozy est en passe d’humilier encore une fois la république Française avec les FARC. Manuel Marulanda à l’Elysée. Mais avant il devra choisir le "bon chemin". Des propos nauséabonds pour un chef d'Etat Français. Que tous les otages soient libérés. Qu'Ingrid soit libérée. Oui. Mais pas en sacrifiant la liberté et les principes du monde libre. Pas au prix de la reconnaissance du terrorisme.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire