vendredi, mai 30, 2008

Sex & The City

Avec Sarkozy, tout devient possible. Même un tribunal islamique à Lille. Un mariage entre musulmans à été annulé par un tribunal, non pas somalien, afghan ou saoudien ma brave dame. Non. Un tribunal de la République Française. La Comédie Hymen. Erreur sur les qualités essentielles de la conjointe tranche le tribunal. Comprendre la mariée n’était pas vierge. Certes il n’y aura pas d’exécution publique de la trainée au Stade de France mais le début de l’histoire se passe comme chez les bons vieux féodaux. La nuit de noces, le mari n’ayant pas eu droit à son drapgniagnia comme pièce à conviction attestant de la virginité de sa femme et qui doit être fièrement exhibé devant ses potes et sa famille. Vous pouvez donc imaginer que tout le monde avait son kif niqué et le mariage à vite viré au bordel. Le père de l’époux ramène alors la putain chez ses parents pour laver le déshonneur de la famille. Il ne manquait plus que les chameaux, les djellabas et les sabres au décor Lillois pour se croire dans une monarchie du Golfe. La justice française à estimé que du moment où la mariée n’était pas vierge comme elle l’avait assuré à son mari, il y a tromperie sur la marchandise. Et hop, peau-d’zobe, ni bonjour ni merde, le mariage est annulé. Une décision qui provoque un choc terrible dans l’ensemble de la classe politique qui demande au ministère de la Justice d’engager un recours. La justice française ne peut pas cautionner une telle bassesse sociale, une telle domination de l’homme sur la femme inspirée par une soi-disant pureté religieuse et des règles sociales d’un autre âge. La justice française ne peut pas ouvrir cette boîte de Pandore. Non. Déjà que Sarkozy à suffisamment mis à mal la laïcité de la république avec sa nécessité d’une plus grande présence de Dieu. Sarko à intérêt à faire agir la chancellerie. Sa nympho transalpine n’étant pas un modèle de vertu, elle risquerait un jour de finir lapidée sur le parvis des droits de l’Homme si la justice française continue sur sa lancée. Sarko ne tardera sans doute pas à former une commission nationale sur la virginité présidée par Doc Gynéco pour envisager le remboursement par la sécu des reconstitutions d’hymen. En attendant, Sarko fait sa petite balade à Rungis avec Carlita, nue sous son trench, pour lui montrer combien les grossistes en fleurs sont sympas et passionnés, rien à voir avec ces psychorigides de militaires à qui il va fermer 15 bases à partir de Juillet pour financer un deuxième porte-avion foireux. Pas besoin de ces 15 bases dit-il, les Mirages peuvent traverser la France en 20 minutes. C’est ce qu’on appelle dépasser le mur du con.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire