mardi, décembre 18, 2007

Kingdom of Heaven (avec des vierges)

Ce Noël, il n’y a pas que Sarko qui fait son entrée dans le Royaume des rêves, les soldats britanniques eux aussi rentrent au royaume de sa majesté. Et putain que le bled va leur sembler Eurodisney après Bassora, où sortir de la base sans zigzaguer entre les tirs de mortiers relève du miracle. Ambiance de Noël également en Arabie Saoudite, un royaume des mille et une nuits où le moyen âge n’est pas qu’une parade de Disney, un royaume où une jeune fille de 19 ans à été graciée par le Père Noël en Djellaba pour sa condamnation à 6 mois de prison et à 200 coups de fouets. Cette salope ayant eu le mauvais goût de déposer plainte pour un viol collectif qui était sensé la purifier après s’être trouvée dans la voiture d’un homme qui n’était pas de sa famille. La pute. Cette grâce, saluée par les missions diplomatiques en Arabie Saoudite, n’est qu’un coup de comm des féodaux en place dont le royaume à pris un sérieux coup dans son glamour après la sortie de The Kingdom, de Peter Berg, une histoire simple et efficace, malgré un dialogue faiblard par moments. Une histoire de terrorisme et de haine motivée par le côté le plus obscur du fondamentalisme religieux. Une guerre des mondes dans un royaume qui n'est autre que le promoteur et le financier de la quasi-totalité des courants djihadistes dans le monde. Parfois je regrette vraiment que le Père Noël porte une barbe, même si je sais qu'elle est fausse.
Soyons plus légers, Sarko l’américain choisit donc Mickey comme témoin de sa nouvelle idylle. On nage en plein Blanche neige et le Sarko nain. Politique, People et Père Noël ne font plus qu’un et ça fait rêver ! Prochainement un conseil de ministres en pleine parade et une carte de séjour Eurodisney pour les étrangers? Le Buzz Sarkobruni fait le tour du monde. Et si vous avez fait semblant de rater l’info c’est que vous n’avez pas vraiment l’esprit de Noël ou alors vous vous appelez Cécilia ou Rachida. Après un menu riche en Mick Jagger, Kevin Costner et Vincent Perez, la belle Carla semble se satisfaire d’une demi-portion, mais bon, Sarko ne doit pas non plus se faire trop d’illusions, le dernier Album de Carla s’appelle "No Promises ", mais Sarko, il connaît bien la chanson.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire